Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 11:31

 

The soul that loves God finds rest in God, and God alone. On all the roads traveled by men in this world, they will not find anywhere peace until they will hope in God.  (St. Isaac the Syrian)

The soul that loves God finds rest in God, and God alone. On all the roads traveled by men in this world, they will not find anywhere peace until they will hope in God. (St. Isaac the Syrian)

Lettre aux Hébreux 7,23-27.

Mes frères, il y eut plusieurs prêtres, parce que la mort les empêchait de l'être toujours. 
Jésus, au contraire, parce qu'il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui ne se transmet point. 
De là vient aussi qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, puisqu'il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. 
Tel est, en effet, le grand prêtre qu'il nous fallait, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux ; 
qui n'a pas besoin, comme les grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, — car ceci, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,1-9.

En ce temps-là, le Seigneur en désigna soixante-douze autres, et les envoya devant lui, deux à deux, dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. 
Il leur disait : La moisson est grande, mais les ouvriers sont en petit nombre. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson. 
Allez : voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. 
Ne portez ni bourse, ni besace, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. 
En quelque maison que vous entriez, dites d'abord : " Paix à cette maison ! " 
Et s'il y a là un fils de paix, votre paix reposera sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. 
Demeurez dans cette maison, mangeant et buvant de ce qu'il y aura chez eux, car l'ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. 
Et en quelque ville que vous entriez et qu'on vous reçoive, mangez ce qui vous sera servi ; 
guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur : " Le royaume de Dieu est proche de vous. " 
 




Par Saint François d'Assise

(1182-1226), fondateur des Frères mineurs 
Première Règle, §8-9 (trad. Desbonnets et Vorreux, Documents, p. 62-64 rev.) 

 

« Ni pièces de monnaie dans leur ceinture »

 

Le Seigneur ordonne dans l'Évangile : Gardez-vous soigneusement de tout attachement mauvais ; évitez soigneusement les préoccupations de ce monde et les soucis matériels (cf Mt 6,25). C'est pourquoi aucun frère, qu'il demeure dans une résidence ou qu'il soit en voyage, ne doit en aucune manière accepter lui-même ou faire recueillir pour son compte ni pièces d'or ni menue monnaie, et cela ni pour acheter des vêtements ou des livres, ni en guise de salaire pour aucun travail, ni sous aucun prétexte, sauf cas de nécessité évidente pour les frères malades. Car l'or et la monnaie, nous ne devons pas les considérer comme plus utiles ou précieux que les cailloux. Le diable s'emploie à aveugler ceux qui convoitent l'argent ou qui lui accordent plus de valeur qu'à des cailloux. Nous qui avons tout quitté, n'allons donc pas perdre pour si peu le Royaume des cieux (Mc 10,24.28). S'il nous arrive de trouver quelque part des pièces de monnaie, n'y faisons pas plus attention qu'à la poussière que nous foulons aux pieds : car cela est vanité des vanités, et tout est vanité (Eccl 1,2)... 

Tous les frères s'appliqueront à suivre l'humilité et la pauvreté de notre Seigneur Jésus Christ... Ils doivent se réjouir quand ils se trouvent parmi des gens de basse condition et méprisés, des pauvres et des infirmes, des malades et des lépreux, et des mendiants des rues. Lorsqu'il le faudra, ils iront quêter en nature. Qu'ils n'aient point honte : qu'ils se rappellent plutôt que notre Seigneur Jésus Christ, le Fils du Dieu vivant tout puissant..., a été pauvre et sans abri, qu'il a vécu d'aumônes, lui, et la bienheureuse Vierge, et ses disciples.

 

« Aimez tous les saints, et cultivez soigneusement en vous cet amour. C'est une source sûre et abondante de progrès spirituels, une manière excellente de pratiquer la vie de foi, un salutaire et doux noviciat de la vie éternelle.

Vous pouvez bien avoir ici vos préférences, et, par suite, vos dévotions. Vous l'avez vu ailleurs, l'égalité absolue n'est ni dans les goûts de Dieu, ni dans l'esprit de l’Église. Usez donc de votre liberté, et suivez vos attraits. Si fort que vous aimiez l'un de ces saints, vous ne parviendrez jamais à exciter contre lui la jalousie des autres. Oh ! comme saint François d'Assise sera content de vous voir tendrement aimer saint Dominique ! Quelle joie vous causerez à sainte Thérèse, si vous avez une dilection spéciale pour sainte Gertrude ! Quel crédit vous assure auprès de saint Pierre votre particulière dévotion à saint Paul ou à saint Jean ; et enfin, comme le ciel tout entier applaudit, si vous affectionnez si fort saint Joseph, que vous paraissiez presque oublier tous les autres ! Je ne parle pas de Marie : ici, comme partout, elle a sa place à part. Allez donc où vous pousse la grâce et même la nature ; car, du moment que c'est aux saints qu'aboutissent ses pentes, la nature a bien le droit de vouloir qu'on les suive. Ai-je besoin d'ajouter qu'entre ces saints préférés, vos patrons de baptême ou de religion doivent occuper un rang d'honneur ?

Aimez les anges, ces magnifiques et ardents miroirs des perfections divines. Oh ! pour bien parler d'eux, il faudrait plus qu'un long discours. Michel, Gabriel, Raphaël : chacun de ces noms contient toute une théologie ; chacun est un monde immense de lumière, d'amour et de grâce. Aimez vos anges gardiens. Les saints docteurs ont dit, à leur sujet, des choses ravissantes. Quels protecteurs ! Quels guides ! Quels intercesseurs ! Quels amis ! L'amour que Dieu leur donne pour nous, nous force à dire : quels serviteurs ! Grâce à Jésus, la terre n'est pas stérile en dévouements ; aucun n'est comparable à celui de ces doux et complaisants esprits, pour les clients dont Dieu les charge. Le plus souvent, hélas ! que reçoivent-ils des hommes en échange ? C'est une honte ! Au moins cela leur vaut-il cette gloire d'être des modèles achevés d'affection humble et désintéressée. Tâchons que, quant à nous, ce ne soit pas là leur seul salaire. »

(Suite en bas de la "newsletter")

Mgr Charles Gay (1814-1891), De la vie et des vertus chrétiennes considérées dans l'état religieux, Tome III (chap. XVII), H. Oudin Frères, Poitiers - Paris, Huitième édition, 1878.

Mgr Gay,amour,dévotion,Saints,Anges,baptême,Michel,Gabriel,Raphaël,ange gardien,protecteur,guide,intercesseur,ami,serviteur,dévouement,affection

Chers amis. Aloho m’barekh 

Pour ceux  sont concernés  de près ou de loin dans la destinée de notre Métropolie de l'Église Syro- Orthodoxe Francophone :

Je vous remercie pour vos bonnes prières et vous prie de  vous  maintenir, tels des veilleurs attendant l'aurore,  en prières.

 La réunion d'hier s'est fort bien passée.

Merci Seigneur ! Sachant que le bruit ne fait pas de bien et que le bien ne fait pas de bruit, l'heure est à la veille dans la prière assidue et la confiance en Dieu.

Nous partageons avec nos proches les photos souvenir de cet événement mémorable de manière à entretenir la flamme tout en respectant le silence contemplatif qui sied.

"En haut les cœurs ", tournés vers le Seigneur avec confiance : Dans la prière et le silence, nous obtiendrons toutes grâces ...

Dans un instant, je reprends la route pour la tournée pastorale en Bretagne, Vendée, et Charentes, Limousin et Creuse. Je rentrerai au Monastère pour le 17 ayant quelques rendez-vous médicaux.

Ainsi, jeudi et vendredi, je ne pourrai pas vus rejoindre par ces méditations quasiment quotidiennes. C’est pourquoi vous trouverez ici trois méditations successives pour vivre à la suite de nos frères aînés les saints et, avec les secours de leurs intercessions fraternelles, avancer à leur suite vers le Royaume et, pour ce faire, accueillir en chacune de vos vies, ce Royaume dont le Christ notre Chef nous assure qu’il est « au-dedans de vous »….

Merci  à vous. Union de prières. Votre fidèlement dévoué. Aloho m’barekh (Dieu vous bénisse) !

 + Mor Philipose-Mariam

+++

Dear friends. Aloho m'barekh

For those are concerned in any way in the destiny of our Metropolis of Syro-Orthodox Church Francophone:

Thank you for your prayers and please keep you, like watchmen awaiting the dawn prayers.

 Yesterday's meeting was very well spent.

Thank you Lord ! Knowing that the noise does no good and good makes no noise, it is time to sleep in constant prayer and trust in God.

We share with our loved the souvenir photos of this memorable event in order to keep the flame while respecting contemplative silence befitting.

"Top hearts" turned to the Lord with confidence in prayer and silence, we obtain all graces ...

In a moment, I take the road to the pastoral visit in Brittany, Vendee and Charentes, Limousin and Creuse. I return to the monastery for 17 having some medical appointments.

Thus, Thursday and Friday, I can not see the join by almost daily meditations. This is why you will find here three successive meditations to live after our older brothers saints, and with the aid of their intercessions fraternal forward following them towards the Kingdom and, to do this, welcome in each of your lives that Kingdom which Christ our Leader assures us he is "inside of you" ....

Thank you. Prayers Union. Your faithfully devoted. Aloho m'barekh (God bless you)!

 + Mor Philipose Mariam



L'âme qui aime Dieu trouve son repos en Dieu, et en Dieu seul.

Sur tous les chemins que parcourent les hommes dans ce monde, ils ne trouveront nulle part la paix

tant qu'ils n'espèreront pas en Dieu.


(Saint Isaac le Syrien)

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque

Présentation

  • : Eglise Syro-Orthodoxe Francophone
  • Eglise Syro-Orthodoxe Francophone
  • : Ce blog décrit la vie de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone autour de son Monastère Métropolitain, son Sanctuaire Marial (Pèlerinage tous les 1ers dimanches du mois)et sa paroisse pour toute la région Nord-Ouest, Nord-Est.-Orthodoxe Francophone
  • Contact

Recherche

Temps De L'avent

Liens