Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 20:28

 

"When you choose a wife for yourself, you should be for her not only a husband, but a father, a mother, and a brother, because she is leaving her family for the sake of being with you and following in your path. So give her to see in your the mercy of a father, the tenderness of a mother, and the friendship of a brother." (saint Empress Alexandra Feodorovna)

"When you choose a wife for yourself, you should be for her not only a husband, but a father, a mother, and a brother, because she is leaving her family for the sake of being with you and following in your path. So give her to see in your the mercy of a father, the tenderness of a mother, and the friendship of a brother." (saint Empress Alexandra Feodorovna)

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 5,1-5.

Mes frères : Puisque nous avons été justifiés par la foi, conservons la paix avec Dieu par Notre-Seigneur Jésus-Christ, 
à qui nous devons d'avoir eu accès par la foi à cette grâce dans laquelle nous demeurons fermes, et de nous glorifier dans l'espérance de la gloire de Dieu. 
Bien plus, nous nous glorifions même dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la constance, 
la constance une vertu éprouvée, et la vertu éprouvée l'espérance. 
Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par l'Esprit-Saint qui nous a été donné. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 4,38-44.

En ce temps-là, en sortant de la synagogue, Jésus entra dans la maison de Simon-Pierre. Or, la belle-mère de Simon était prise d'une forte fièvre ; et l'on demanda à Jésus d'intervenir. 
Venant auprès d'elle, il commanda avec force à la fièvre qui la quitta ; et s'étant levée aussitôt, elle se mit à les servir. 
Lorsque le soleil fut couché, tous ceux qui avaient chez eux des malades souffrant de maladies diverses, les lui amenèrent ; et lui, imposant les mains à chacun d'eux, les guérissait. 
Des démons aussi sortaient de beaucoup, criant et disant : " Tu es le Fils de Dieu ! " et, commandant avec force, il ne les laissait pas parler, parce qu'ils savaient qu'il était le Christ. 
Quand il fit jour, il sortit et alla dans un lieu désert. Les foules se mirent à sa recherche et vinrent jusqu'à lui ; et elles voulaient le retenir, pour qu'il ne les quittât point,
mais il leur dit : " Il faut que j'annonce aussi aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu, car j'ai été envoyé pour cela. " 
Et il prêchait dans les synagogues de la Judée. 
 





Par Baudouin de Ford

(?-v. 1190), abbé cistercien, puis évêque 
Homélie 6, sur He 4,12 ; PL 204, 451-453 (trad. Orval rev. ; cf bréviaire 30e ven.) 

 

« Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance »

 

« La Parole de Dieu est vivante et efficace, plus affilée qu'un glaive à deux tranchants » (Hé 4,12)...

Elle agit dans la création du monde, dans la conduite du monde et dans sa rédemption.

Qu'y a-t-il en effet de plus efficace et de plus fort ?

« Qui pourrait dire sa puissance et célébrer toutes ses louanges ? »

(Ps 105,2) 

L'efficacité de la Parole se manifeste dans ses œuvres ; elle se manifeste aussi dans la prédication.

Elle ne revient pas à Dieu sans avoir produit son effet, mais elle profite à tous ceux à qui elle est envoyée (Is 55,11).

Elle est « efficace et plus affilée qu'un glaive à deux tranchants » quand elle est reçue avec foi et avec amour.

Qu'y a-t-il d'impossible à celui qui croit, de difficile à celui qui aime ?

Lorsque les mots de Dieu retentissent, ils transpercent le cœur du croyant

« comme les flèches aiguës d'un guerrier »

(Ps 119,4).

Elles y entrent comme des dards et se fixent dans ses profondeurs les plus intimes.

Oui, cette Parole est plus affilée qu'un glaive à deux tranchants, car elle est plus incisive que toute autre force ou puissance, plus subtile que toute finesse du génie humain, plus aiguisée que toute la pénétration savante de la parole humaine.

 

 

 

« Pour recevoir de Dieu, il faut se donner.

Plus le don de soi est intime, constant, généreux, détaillé, réel surtout, plus on peut espérer.

Faire ce don, ces dons incessants par Marie.

Dieu ne fait connaître sa volonté qu'aux âmes qui se sont données à lui. Ma volonté est-elle donnée ?

Lui appartient-elle ?

Peut-il en faire ce qu'il lui plaît et cela sans résistance, mieux encore avec joie de sa part à elle ?

Est-elle sa volonté ?

Suis-je sien jusqu'à la dernière fibre du cœur ? Est-ce que je ne veux que lui, rien que lui, lui tout seul ?

Quand il aura entendu le véritable :

« Ecce ancilla Domini »(Voici la sevante du Seigneur),

il parlera, je l'entendrai, je le possèderai, alors j'aurai tout, je ne chercherai plus rien.

Tant que nous tenons à quelque chose pour nous, si peu que ce soit, le bon Dieu ne pourra pas nous accorder son intimité.

N'y comptons pas.

Mais en revanche, si nous brisons net, dès que nous avons conscience de la moindre recherche personnelle nous ne savons ce qu'il fera, mais nous savons qu'il pourra faire ce qu'il voudra.

A nous de poser la condition sine qua non ; c'est vraiment grave. »

Robert de Langeac (Augustin Delage p.s.s., 1877-1947), Conseils aux âmes d'oraison(Renoncement, don de soi), in "Virgo Fidelis - Le Prix de la Vie cachée", Paris, P. Lethielleux, 1931.

Robert de Langeac,Augustin Delage,donner,recevoir,don,Marie,coeur,Ecce ancilla Domini,intimité,tout,rien,posséder

Edward Arthur Fellowes Prynne (1854–1921) : Ecce Ancilla Domini
(Crédit photo)


UN CONSEIL AUX EPOUX:

"Lorsque vous vous choisissez une épouse, vous ne devriez pas être pour elle qu'un mari, mais aussi un père, une mère et un frère. Car elle quitte sa famille afin d'être avec vous et de suivre votre chemin. Alors donnez-lui à voir en vous la miséricorde d'un père, la tendresse d'une mère, et l'amitié d'un frère.
(Sainte impératrice Alexandra Feodorovna)

 

 

 

 

Saint Firmin
(Evêque)
( † 510)

 

 

Septième évêque de Verdun, Firmin était originaire de Toul, où il aurait dirigé l’école épiscopale. Il mourut en 510, tandis que Clovis assiégeait Verdun dont les habitants s’étaient révoltés. En 959, le corps de saint Firmin fut apporté en grande solennité à Flavigny, où on venait de fonder un prieuré bénédictin. C’est dans cette paroisse qu’aujourd’hui encore on vénère ses reliques.

 

Fêté le 21 mai au diocèse de Nancy.

 

Le diocèse de Verdun fête saint Firmin le 2 décembre, avec saint Possesseur, son prédécesseur.

 

Holy  Emperor Constantine (337) and Helen, his mother (327)

May 21

 

Saint Constantin

est un empereur romain

mort en 337


L’empereur Constantin le Grand a été le premier empereur romain qui est devenu chrétien et il a  donné par l'édit de Milan en 313, la liberté aux chrétiens.

Son culte est très développé en Orient puisqu’il est le fondateur de Constantinople, le constructeur de Sainte Sophie… mais on l’associe au culte de sa mère Hélène qui est sans doute son inspiratrice pour ce qui concerne la foi. En occident Hélène est fêtée séparément le 18 août.

La  conversion de Constantin se manifeste au moment de la bataille du pont Milvius le 28 octobre 312, il affirme avoir vu dans le ciel un signe lumineux, identifié plus tard comme le chrisme, formé des deux lettres grecques Khi (Χ) et Rho (Ρ), les initiales du mot Christ.

 

(Ci-dessous, une image:

 le rêve de Constantin et la bataille ,

manuscrit grec du IXème s. BNF)

 

Cette bataille lui permet de devenir empereur avec Licinius et ils proclament l’édit de Milan valable pour tout l’empire. Cet édit supprime toutes les discriminations dont étaient victimes les chrétiens, les autres cultes sont laissés libres mais Constantin favorise le christianisme et intervient dans l’Eglise en convoquant des conciles dont celui de Nicée en 325 qui définit le Credo, toujours reconnu par les Eglises catholique, orthodoxe et celles issues de la Réforme malgré l'adjonction latine du "filioque" et quelques modifications mineures, les Eglises Orthodoxes-Orientales et Bysantino-Slaves étant restées fidèles à la version orgiginelle.

On peut dire que le christianisme devient une religion quasi officielle bien que l’empereur attende d’être sur son lit de mort pour se faire baptiser en 337.

 

Le dernier ouvrage de Paul Veyne

"Quand notre monde est devenu chrétien" 

donne un regard neuf sur cette conversion et soutient l'idée que, sans elle, le christianisme serait resté une secte minoritaire.

Saint Constantine was born in 272, the son of Constantius Chlorus, ruler of the western part of the Roman Empire, and St Helen. When his father died in 306 he was proclaimed successor to the throne. The empire was ruled at that time by several Caesars, each with his own territory. When Constantine learned that the Caesars Maxentius and Maximinus had joined against him, he marched on Italy. It was there that, on the eve of a decisive battle outside Rome, he saw in the sky a radiant Cross with the words "In this sign conquer." He ordered that a battle-standard be made bearing the image of a cross and inscribed with the Name of Jesus Christ.

 

 The following day he and his forces attacked and won a spectacular victory. He entered Rome in triumph and in 312 was proclaimed "Emperor of the West" by the Senate. (His brother-in-law Licinius ruled in the East.) Soon thereafter he issued his "Edict of Milan," whereby Christianity was officially tolerated for the first time, and persecution of Christians ceased. (Many believe, mistakenly, that the Edict made Christianity the only legal religion; in fact, it proclaimed freedom of religion throughout the Empire).

 

  Licinius, though he pretended to accept the Edict, soon began persecuting Christians in his domain. In response, Constantine fought and defeated him in 324, becoming sole Emperor of the entire Roman Empire. In 324 he laid the foundations of a new capital in the town ofByzantium; in 330 he inaugurated the new capital city, naming it "New Rome" and "Constantinople."

 

 In 325 he called the First Ecumenical Council at Nicea, attending its sessions himself. Shortly before his repose in 337, he received Holy Baptism; he died on Holy Pentecost, at the age of sixty-five, and was interred in the Church of the Holy Apostles in Constantinople.

 

  St Constantine's holy mother Helen, in her role as "Augusta" of the Empire, founded countless churches. She travelled to Jerusalem and found the True Cross on which the Lord was crucified. In the Holy Land she established churches at the sites of Christ's Nativity and burial, which still stand today in much-modified form. She died at about eighty years of age.

 

BONNE FETE AUX CONSTANTIN, TINO ET TINA

 

 

Demain nous fêterons les Emile

CONSTANTIN 21 MAI

 

 

 

 

 

« Toute la nuit, je L'ai priée pour qu'un prêtre passe par ici »

Lors de la « guerre de 14 », le 14 septembre, devant Noyon, au milieu de camarades blessés, agonisait un jeune caporal. Les officiers m'avaient prévenu qu'il était étendu dans un champ. Quand j'arrivai près de lui, me penchant, je lui dis : "C'est moi !"

- "Qui ça ?" demanda-t-il. Je m'aperçus que ce malheureux, dont la tête était en sang, avait le front ouvert et les yeux arrachés. - "C'est l'Aumônier, lui dis-je, ému, qui vient vous chercher !" - "Ah ! Monsieur l'Aumônier, que la Sainte Vierge est bonne !" Il leva alors son bras droit qui tenait un chapelet : "Toute la nuit, je L'ai priée pour qu'un prêtre passe par ici. Comme je suis heureux !"

Il grelottait de fièvre. Je le ramenai à une ferme voisine, je le pansai, il souriait de bonheur. Il avait eu la jambe cassée à l'attaque. Un Allemand passant lui avait offert à boire; un autre, à bout portant, lui avait tiré trois balles, dont la dernière fit sauter le front.

Dans sa nuit d'agonie, ce petit, chaque fois que je me penchais sur lui, redisait : "Je vous salue, Marie..." et répétait : "Comme je suis heureux, Monsieur l'Aumônier ! Comme la Sainte Vierge est bonne de vous avoir mis ici, près de moi !'

Il mourut à trois jours de là, dans un sourire.

 

Père Paul Doncoeur, aumônier militaire
Lourdes, à une réunion de 60.000 Anciens Combattants (extrait de  " Tu honoreras ta Mère "), Recueil marial 1975(Source: "Marie de Nazareth)

 

Icon of the Mother of God of “Tenderness”
Commemorated on May 21

The Pskov Caves “Tenderness” Icon of the Mother of God was painted and brought to the Pskov Caves monastery through the efforts of the Pskov merchants Basil and Theodore in the year 1521. It was glorified by miracles of healing in 1524. This holy icon and also the Dormition Icon were glorified in 1581 during the siege of Pskov by the Polish king Stephen Bathory.

The October 7 Feast of the “Tenderness” Icon was established in memory of the deliverance of Pskov from the invasion of Napoleon in 1812.

 

===

 

 

 

Meeting of the Vladimir Icon of the Mother of God
Commemorated on May 21

The Celebration of the Vladimir Icon of the Mother of God was established to commemorate the deliverance of Moscow from an invasion of Tatars led by Khan Makhmet-Girei in 1521. The Tatar hordes approached Moscow, burning and destroying Russian cities and villages, and exterminating their inhabitants.

Great Prince Basil raised an army against the Tatars, while Metropolitan Barlaam and the people of Moscow prayed fervently for deliverance. At this time a certain pious blind nun had a vision. She saw Moscow’s bishop-saints exiting from the Savior gates of the Kremlin, forsaking the city and taking with them the Vladimir Icon of the Mother of God, the holiest object in the city of Moscow. This was God’s chastisement for the sins of its inhabitants.

At the Savior gates the holy hierarchs were met by Sts Sergius of Radonezh (Sept. 25) and Barlaam of Khutyn (Nov. 6), tearfully imploring them not to leave Moscow. All of them offered intense prayer to the Lord for the forgivness of their transgressions and the deliverance of Moscow from its enemies. After this prayer the bishop-saints returned to the Kremlin, and they carried back the holy Vladimir Icon.

St Basil the Blessed (August 2) saw a similar vision. It was revealed to him that Moscow would be saved, through the intercession of the Theotokos and the prayers of the saints. The Tatar Khan also had a vision of the Mother of God with a fearsome host, contending against his forces. The Tatars fled in fear, and the capital of the Russian realm was saved.

The Vladimir Icon of the Mother of God is also commemorated on June 23 and August 26.

 

 

Psaume 133 (134) (Mazmuro 134):
01 Vous tous, bénissez le Seigneur, vous qui servez le Seigneur, qui veillez dans la maison du Seigneur au long des nuits.
02 Levez les mains vers le sanctuaire, et bénissez le Seigneur.
03 Que le Seigneur te bénisse de Sion, lui qui a fait le ciel et la terre !

 

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous !

Ô Dieu qui nous avez guéris en Jésus,

reçevez par les mains de Marie notre mère mon

corps vulnérable et limité.

 

Je Vous confie, tous mes sens ô Marie pour

qu'ils soient purifiés de tous les excès, de toutes

recherches égoïstes, et qu'ils me servent à

reconnaître et accueillir les bienfaits de Dieu,

qu'ils lLui soient entièrement consacrés.

 

Donnez-moi de mesurer la valeur de mon corps,

 

temple de l'Esprit, et d'en prendre soin.

 

Ô Mère de Miséricorde et Consolatrice des

 

affligés, prenez sous votre maternelle protection

 

tous ceux qui, parmi mes frères et soeurs,

souffrent dans leur chair!

 

Que le Christ, Vrai Dieu et Vrai Homme soit leur

Divin Médecin, Qu'Il guérisse leurs esprits, leurs 

âmes et leurs corps !

 

Ô Jesus, Vous qui par Marie et l'Esprit Saint

Vous êtes fait mon Frère,guérissez-moi,

guérissez-nous! Comme à Cana, entendez les

prières de notre Mère ! 

 

Amîn
 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/ 
  maliath taibootho/ full of grace/ 
  moran a'amekh  - the Lord is with thee/ 
  mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ 
  
wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ 
  O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ 
  yoldath aloho/  Mother of God/ 
  saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ 
  nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ 
  Amîn 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 En mai soyez Missionnaire de Marie, Mère de Miséricorde, abonnez vos amis à la "Newsletter", aidez le Monastère Syriaque et ses missions, venez en Pèlerinage !...

Vous pouvez envoyer des intentions de prières pour vos malades  à l'adresse suivante, nous porterons ces intentions lors des Offices Liturgiques:

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

(Possibilité de recontrer un prêtre pour accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

'Concern yourself with your own sins and not with those of your neighbor; then the workplace of your intellect will not be robbed.' (St. Mark the Ascetic)

'Concern yourself with your own sins and not with those of your neighbor; then the workplace of your intellect will not be robbed.' (St. Mark the Ascetic)

 

See original image

Programme des prochaines semaines au Monastère Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Miséricorde:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Program in the coming weeks

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

 

Lundi 4 JANVIER 2016 / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
 

 

Au Monastère Syriaque de

CHANDAI-BREVILLY (61) :

(Messe tous les dimanches et en

semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine

tous les 22 et 29 du mois)

 

 

 

PELERINAGE AUTOUR DES RELIQUES DE

 

STE RITA

See original image

 

ET DE

 

ST CHARBEL

See original image

 

 

le 22 MAI, Dimanche après la Pentecôte:

 

10h30, Messe de la Pentecôte suivie de la bénédiction des roses et de l'huile (Pour les malades) et du repas fraternel,possibilité de recontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

Pour le 22 Mai, ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 21 à 15h au lieu de R.D.V habituel

 

 

 

 

*Dimanche 1er Juin:

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde et aux Saints du Kerala. 

10h30, Messe suivie d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

 

* Sunday, MAY 1:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

 

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

===

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


 

See original image

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Priè

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Eglise Syro-Orthodoxe Francophone
  • Eglise Syro-Orthodoxe Francophone
  • : Ce blog décrit la vie de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone autour de son Monastère Métropolitain, son Sanctuaire Marial (Pèlerinage tous les 1ers dimanches du mois)et sa paroisse pour toute la région Nord-Ouest, Nord-Est.-Orthodoxe Francophone
  • Contact

Recherche

Temps De L'avent

Liens