Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 13:38
The Fathers use the language of marriage to speak about the relationship between the soul and God, while man lives in the flesh, in order to describe the complete freedom from passion that he has attained. They use the language of marriage for the relationship between man and God in the Kingdom of Heaven, where there is no possibility of physical marriage. In other words, they refer to the strongest and most all-embracing communion and union on earth - that of the bride and bridegroom - in order to speak about the ineffable and indescribable qualities of the total mingling of the divine marriage that is accomplished between the soul and the Word. (Archimandrite Vasileios, The Thunderbolt of Ever-Living Fire)

The Fathers use the language of marriage to speak about the relationship between the soul and God, while man lives in the flesh, in order to describe the complete freedom from passion that he has attained. They use the language of marriage for the relationship between man and God in the Kingdom of Heaven, where there is no possibility of physical marriage. In other words, they refer to the strongest and most all-embracing communion and union on earth - that of the bride and bridegroom - in order to speak about the ineffable and indescribable qualities of the total mingling of the divine marriage that is accomplished between the soul and the Word. (Archimandrite Vasileios, The Thunderbolt of Ever-Living Fire)

See original image

Chers amis . Aloho m'barekh

Clergé et fidèles de notre Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma (Chrétienté Francophone, Eglise locale des Chrétiens de St Thomas pour la France et ses Missions), présentent aux fils et filles de l'Eglise soeur d'Egypte, aux Citoyens Egyptiens dans leur ensemble, et à nos frères et soeurs de France victimes de cette tragédie, nos plus sincères condoléances.

Nous assurons tous et chacun de notre proximité priante dans la compassion fraternelle.

Demain samedi, les chrétiens de toutes les confessions seront dans les rues de Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Montpellier, Nantes, Paris et Strasbourg, simplement pour témoigner de leur foi. 

Cortège joyeux dans la ville, avec des chants et de la musique, où les chrétiens de différentes sensibilités témoigneront ensemble que l’Évangile est, aujourd’hui encore, une bonne nouvelle ! Que la lumière du Christ Ressuscité qui nous envoie l'Esprit qui procède du Père l'emporte sur l'enténèbrement de tous les obscurantismes !

Que l'Amour et la Vérité l'emportent sur la haine et les forces de division et de mort !

Nous-même, si les nécéssités pastorales de la désserte de notre Sanctuaire de Notre-Dame de la Très Ste Trinité (La Chapelle Faucher-Dordogne) le permet, nous rejoindrons BORDEAUX pour marcher avec nos frères Chrétiens et témoigner du Christ-Vérité, du Divin Roi d'Amour, du Prince de la Paix...

Nous invitons tous les fidèles et amis de notre Eglise Syro-Orthodoxe Francophone de Mar Thoma  de s'unir à leurs frères sur Paris, Nantes, Montpeliers, Strasbourg et Bordeaux.

Votre fidèlement en Notre-Seigneur.Aloho m'barekh (Dieu vous bénisse) !

 

+Mor Philipose-Mariam, métropolite

 

 

 

Vendredi d’or

(vendredi après la Pentecôte, Calendrier Orthodoxe Malankar)

 

Saint Qurbana :

 

o    Actes 3: 1 – 20 :

  • 01 Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de l’après-midi, à la neuvième heure.
  • 02 On y amenait alors un homme, infirme de naissance, que l’on installait chaque jour à la porte du Temple, appelée la « Belle-Porte », pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient.
  • 03 Voyant Pierre et Jean qui allaient entrer dans le Temple, il leur demanda l’aumône.
  • 04 Alors Pierre, ainsi que Jean, fixa les yeux sur lui, et il dit : « Regarde-nous ! »
  • 05 L’homme les observait, s’attendant à recevoir quelque chose de leur part.
  • 06 Pierre déclara : « De l’argent et de l’or, je n’en ai pas ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ le Nazaréen, lève-toi et marche. »
  • 07 Alors, le prenant par la main droite, il le releva et, à l’instant même, ses pieds et ses chevilles s’affermirent.
  • 08 D’un bond, il fut debout et il marchait. Entrant avec eux dans le Temple, il marchait, bondissait, et louait Dieu.
  • 09 Et tout le peuple le vit marcher et louer Dieu.
  • 10 On le reconnaissait : c’est bien lui qui était assis à la « Belle-Porte » du Temple pour demander l’aumône. Et les gens étaient frappés de stupeur et désorientés devant ce qui lui était arrivé.
  • 11 L’homme ne lâchait plus Pierre et Jean. Tout le peuple accourut vers eux au Portique dit de Salomon. Les gens étaient stupéfaits.
  • 12 Voyant cela, Pierre interpella le peuple : « Hommes d’Israël, pourquoi vous étonner ? Pourquoi fixer les yeux sur nous, comme si c’était en vertu de notre puissance personnelle ou de notre piété que nous lui avons donné de marcher ?
  • 13 Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus, alors que vous, vous l’aviez livré, vous l’aviez renié en présence de Pilate qui était décidé à le relâcher.
  • 14 Vous avez renié le Saint et le Juste, et vous avez demandé qu’on vous accorde la grâce d’un meurtrier.
  • 15 Vous avez tué le Prince de la vie, lui que Dieu a ressuscité d’entre les morts, nous en sommes témoins.
  • 16 Tout repose sur la foi dans le nom de Jésus Christ : c’est ce nom lui-même qui vient d’affermir cet homme que vous regardez et connaissez ; oui, la foi qui vient par Jésus l’a rétabli dans son intégrité physique, en votre présence à tous.
  • 17 D’ailleurs, frères, je sais bien que vous avez agi dans l’ignorance, vous et vos chefs.
  • 18 Mais Dieu a ainsi accompli ce qu’il avait d’avance annoncé par la bouche de tous les prophètes : que le Christ, son Messie, souffrirait.
  • 19 Convertissez-vous donc et tournez-vous vers Dieu pour que vos péchés soient effacés.
  • 20 Ainsi viendront les temps de la fraîcheur de la part du Seigneur, et il enverra le Christ Jésus qui vous est destiné.

 

 

o    I Corinthiens 12: 28 :

o    28 Parmi ceux que Dieu a placés ainsi dans l’Église, il y a premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement ceux qui ont charge d’enseigner ; ensuite, il y a les miracles, puis les dons de guérison, d’assistance, de gouvernement, le don de parler diverses langues mystérieuses.

o    13: 10 :

o    10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.

 

o    Saint Matthieu 19: 23 – 30 :

  • 23 Et Jésus dit à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux.
  • 24 Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. »
  • 25 Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? »
  • 26 Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. »
  • 27 Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? »
  • 28 Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
  • 29 Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle.
  • 30 Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers.

 

 

Par St Irénée de Lyon

(v. 130-v. 208), évêque, théologien et martyr 
Contre les hérésies III,2,2 (trad. SC 34, p. 345) 


 

« Aujourd'hui nous avons vu des choses extraordinaires »

 

Le Verbe de Dieu est venu habiter dans l'homme ; il s'est fait

« Fils de l'Homme »

pour habituer l'homme à recevoir Dieu et pour habituer Dieu à habiter dans l'homme, comme il a plu au Père.

Voilà pourquoi le signe de notre salut, l'Emmanuel né de la Vierge, a été donné par le Seigneur lui-même (Is 7,14).

C'est en effet le Seigneur lui-même qui sauve les hommes, puisque ceux-ci ne peuvent se sauver par eux-mêmes...

Le prophète Isaïe a dit :

« Affermissez-vous, mains affaiblies, genoux chancelants ! Ranimez votre courage, cœurs défaillants ; affermissez-vous, ne craignez plus ! Voici notre Dieu qui exerce lui-même le jugement ; il vient lui-même, il va nous sauver »

(35,3-4).

Car c'est seulement du secours de Dieu, et non de nous-mêmes, que nous pouvions tenir notre salut. 

Voici un autre texte où Isaïe a prédit que celui qui nous sauve n'est ni simplement un homme, ni un être incorporel :

« Ce n'est pas un messager, ce n'est pas un ange, mais c'est le Seigneur lui-même qui sauvera son peuple.

Parce qu'il l'aime, il lui pardonnera ; lui-même, il le délivrera » (63,9).

Mais ce Sauveur est aussi vraiment un homme, visible :

« Cité de Sion, voici :

tes yeux verront notre Sauveur »

(33,20)...

Un autre prophète a dit :

« Lui-même il se retournera, nous fera miséricorde, et jettera nos péchés au fond de lamer »

(Mi 7,19)...

Du pays de Juda, de Bethléem (Mi 5,1) devait venir le Fils de Dieu, qui est aussi Dieu, pour répandre sa louange sur toute la terre...

Dieu donc s'est bien fait homme et le Seigneur lui-même nous a sauvés en nous donnant le signe de la Vierge. 

 

Le nom de Jésus est un remède à nos infirmités ;

il a rendu la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds, l'agilité aux boiteux, la parole aux muets, la vie aux morts. Il a soustrait à la puissance du démon le corps des possédés. Lorsque vous éprouvez quelques souffrances, vous ou les vôtres, sans négliger les remèdes naturels, recourez au nom de Jésus... J'ai appris de témoins dignes de foi que, de nos jours, plusieurs ayant imposé les mains à des malades, selon le précepte divin, et invoqué le nom de Jésus, ces malades ont été guéris : Il les a sauvés, dit le Prophète, à cause de son nom et afin de faire connaître sa puissance (Prov. 105).

Le nom de Jésus est la consolation de ceux qui souffrent. Dieu ne laisse pas, il est vrai, ses serviteurs succomber à la tentation ; cependant il les expose aux peines de la vie. Mais alors loin de nous le désespoir ! N'oublions pas le doux nom de Jésus, invoquons-le surtout alors. Le nom de Jésus, écrit dans le cœur des justes, dit saint Augustin, leur donne une audace étonnante contre le choc de tous les maux. « Si vous me menacez des bêtes féroces, s'écrie saint Agathe à son juge, elles deviendront douces au nom de Jésus ; si vous avez, contre moi, recours au feu, à ce nom les anges m'environneront d'une rosée vivifiante. » Par la vertu de ce nom les martyrs triomphent de tous les tourments ; en votre nom, mon Dieu, nous mépriserons ceux qui s'élèvent contre nous ; notre secours est dans le nom du Seigneur qui a fait le ciel et la terre (Ps. 43. id. 123).
[...]
Le nom de Jésus est le secours de l'âme fatiguée. Toutes les fois, dit saint Bernard, que vous vous rappelez le nom de Jésus, ne sentez-vous pas vos forces renaître ? Qui ranime notre esprit comme ce souvenir ? qui répare nos sens fatigués, raffermit nos vertus, vivifie nos actions bonnes et honnêtes, réchauffe nos pures affections autant que lui ? Votre cœur est-il en proie à la paresse et à l'engourdissement ? Jésus vous guérit en excitant votre ferveur. Que le nom de Jésus soit donc toujours placé dans votre âme, toujours porté dans vos mains ; en lui vous trouverez un remède à votre indolence et à votre tiédeur, un remède pour corriger vos actes mauvais et relever ceux qui sont imparfaits, un remède pour préserver vos sens de la corruption et les guérir s'ils se corrompent...

Le nom de Jésus est l'aliment de notre méditation. Ce nom, dit saint Bernard, n'est pas seulement une lumière, il est une nourriture. Ne vous sentez-vous pas fortifié toutes les fois que vous vous souvenez de Jésus ? Ce nom est une huile, et tout aliment est sans saveur à l'âme s'il n'en est pas assaisonné. Oh ! quelle douceur semble couler des lèvres d'un petit enfant plein d'innocence quand, formé par une pieuse mère, et ne pouvant encore retenir le Pater et l'Ave, il prononce avec respect le nom de Jésus ! Ce nom est en vérité comme le miel à notre bouche, une douce harmonie à nos oreilles ; il est comme la rosée de l'Hermon qui descend sur la montagne de Sion. (Ps. 132).


 Bernardin de Sienne (St Fêté ce jour par l'Eglise Latine) 

 

 

Les Pères utilisent le vocabulaire du mariage pour parler de la relation entre l'âme et Dieu, quand l'homme vit encore dans la chair, afin de décrire la libération complète de la passion qu'il a atteinte.

Ils utilisent ce vocabulaire du mariage pour la relation entre l'homme et Dieu dans le Royaume des Cieux, où il n'y a plus de possibilité de mariage physique.

En d'autres termes, ils font référence à la plus forte et plus englobante communion et union sur terre - celle de l'épouse et de son époux - afin de parler des qualités ineffables et indescriptibles de ce mélange parfait du mariage divin qui est accomplit entre l'âme et le Verbe.

(Archimandrite Basile d'Iviron, Le coup de foudre du Feu Éternel)

When you want to make a beginning of a good deed, first prepare for temptations, which will come to you, and don't doubt the truth [of that which you do for God.] (St. Isaac the Syrian, Homilies, 57)

When you want to make a beginning of a good deed, first prepare for temptations, which will come to you, and don't doubt the truth [of that which you do for God.] (St. Isaac the Syrian, Homilies, 57)

 

See original image

Ce 20  mai, selon le Calendrier Liturgique de l'Eglise Orthodoxe Malankare (Eglise Orthodoxe des Indes) nous célébrons le "Vendredi d'Or"(1er Vendredi après la Pentecôte. En Malayalam : "Swarna velliyazhcha")!
C'est le souvenir de la guérison Par St Pierre et St Jean du boiteux, qui était infirme depuis le ventre de sa mère.

  • 01 Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de l’après-midi, à la neuvième heure.
  • 02 On y amenait alors un homme, infirme de naissance, que l’on installait chaque jour à la porte du Temple, appelée la « Belle-Porte », pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient.
  • 03 Voyant Pierre et Jean qui allaient entrer dans le Temple, il leur demanda l’aumône.
  • 04 Alors Pierre, ainsi que Jean, fixa les yeux sur lui, et il dit : « Regarde-nous ! »
  • 05 L’homme les observait, s’attendant à recevoir quelque chose de leur part.
  • 06 Pierre déclara : « De l’argent et de l’or, je n’en ai pas ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ le Nazaréen, lève-toi et marche. »
  • 07 Alors, le prenant par la main droite, il le releva et, à l’instant même, ses pieds et ses chevilles s’affermirent.
  • 08 D’un bond, il fut debout et il marchait. Entrant avec eux dans le Temple, il marchait, bondissait, et louait Dieu."
  • Combien  l'église est a  besoin de ces regards de bergers, dont les cœurs sont comme le coeur du Christ-Prêtre: emplis de compassion et d'amour de Dieu, à l'unisson de Sa  paternité, et de concert avec Sa sagesse et Sa puissance....
  • Ce miracle a été réalisé par Pierre et Jean,.... Ces deux noms ont une signification symbolique qui touche la vie de l'église et celle de tous les vrais croyants, qui souhaite profiter du travail de L'Esprit Saint dans ses profondeurs.

Le premier nom exprime la foi, comme le mot "Pierre" (Le Roc); et le nom de " Jean " exprime l'amour, par lequel nous pouvons reconnaître et  voir le Seigneur dans nos frères nécessiteux, mais aussi comme il l'a reconnu dans l'épisode de la mer de tibèriade lorsqu'il dit  à Peter, " C'est le Seigneur " (Jean 21.7).

C'est comme si le travail de l'esprit s'exprimait dans l'église par la foi et se mettait en oeuvre par l'amour."

( Rev fr Tadros Yacoub Malaty (extraits du commentaire patristique sur les actes des apôtres)
Par la prière et intercessions des saints-Apôtres, Seigneur, ayez pitié de nous !

20th May- The Golden Friday

(Malayalam: “Swarna Velliyazhcha”)!


The liturgical calendar of the Indian Orthodox Church commemorates the first friday following the Feast of Pentecost as 'Golden Friday' (Malayalam: “Swarna Velliyazhcha”) remembering the healing of the lame man, who was lame from his mother’s womb, by St Peter and St John .


“Now Peter and John went up together to the temple at the hour of prayer, the ninth hour.

 

And a certain man lame from his mother’s womb was carried, whom they laid daily at the gate of the temple which is called Beautiful, to ask alms from those who entered the temple; who, seeing Peter and John about to go into the temple, asked for alms.

 

And fixing his eyes on him, with John, Peter said, “Look at us.”

So he gave them his attention, expecting to receive something from them. 


Then Peter said, “Silver and gold I do not have, but what I do have I give you: In the name of Jesus Christ of Nazareth, rise up and walk.”

And he took him by the right hand and lifted him up, and immediately his feet and ankle bones received strength. So he, leaping up, stood and walked and entered the temple with them—walking, leaping, and praising God” (Acts 3:1-8; NKJV)


“Indeed, how much the Church is in need of such looks of shepherds, whose hearts are like the loving and compassionate heart of God, in a true fatherhood, together with wisdom and power….

That miracle was done by Peter and John,.… those two names bear a symbolic meaning that touches the life of the Church and that of every true believer, who wishes to enjoy the work of the Holy Spirit in his depths.


The first name represents faith, as the word ‘Peter’ means (rock); and the name ‘John’ represents love, by which we can recognize and see the Lord, as he, alone among the disciples, recognized Him at the sea of Tiberius, and said to Peter, “It is the Lord” (John 21.7).

It is as though the work of the Spirit is shown in the Church, through faith working by love.”- Rev Fr Tadros Yacoub Malaty (Excerpts from the Patristic Commentary on the Acts of the Apostles)


By the prayers and intercessions of the holy Apostles, Lord have mercy upon us!

 

L'Eglise de Tradition Bysantine Orthodoxe célèbre aujourd'hui 

Sainte Lydie.

Ste Lydie de Philippes

Native de la ville de Thyatire, bien que païenne, professait la foi juive. Elle était marchande de pourpre et résidait avec sa famille à Philippes en Macédoine. Un jour de sabbat, Saint Paul vint prêcher aux femmes pieuses qui étaient réunies en dehors de la ville, près d'une rivière, afin d'y faire les ablutions rituelles. Lorsque Lydie entendit parler du Sauveur et du Royaume de Dieu, le Seigneur ouvrit son coeur et, sans tarder, elle demanda à être baptisée avec toute sa famille. Après la cérémoinie, elle pria l'Apôtre et ses collaborateurs : Luc et Silas, de venir demeurer chez elle, et, comme ils refusaient, elle les y contraignit avec une sainte insistance (cf. Actes 16:11-15).

Paul et Silas ayant été battus de verges et jetés en prison à la suite de l'émeute populaire suscitée par leur présence dans la ville, ils en furent délivrés grâce à une intervention divine et se rendirent alors dans la maison de Lydie, où ils rencontrèrent les Chrétiens de la cité qui s'y trouvaient réunis. Puis, après les avoir exhortés à demeurer fermes dans la foi, ils continuèrent leur périple vers Thessalonique. Sainte Lydie fînit ses jours, fidèle à l'enseignement et à l'exemple des Apôtres, et il est probable qu'elle avait déjà trouvé le repos lorsque Saint Paul adressa sa lettre aux Philippiens (vers 56-57), car il ne l'y mentionne pas.

 

 

Sa mémoire ne se trouve pas dans les Synaxaires, elle a été récemment introduite par l'Eglise de Grèce (1973).

St. Lydia of Philippisia

St. Lydia of Philippisia was born in Asia Minor in the city of Thiatira in the first century. Looking for work, she traveled to the city of Philippi in Greek Macedonia. St. Luke writes that St. Lydia was a “porfiropolis,” that is a merchant of purple cloth, an expensive type of Roman clothing. She was also a religious woman, showing great respect to the pagan gods. However, the One True God decided to make her the first Christian in Greece, and the first Christian in Europe .

During this same time, St. Paul was preaching in the area of Troy when he had a dream. In it, a man told him, “Come to Macedonia and help us.” St. Paul, along with Silas, traveled to Philippi through Samothrace. At the Gaggitis River, they discovered a crowd praying to the pagan gods. Leading the group in prayer was St. Lydia.

After learning from St. Paul of Our Savior Jesus Christ, St. Lydia was baptized in the Gaggitis River and many idolaters became Christians. St. Lydia made her home a place for Christian meetings. She converted her family as well as many in the area to Christianity through her teachings

 

===

 

 

Sts. Zabulon and Susanna, parents of St. Nina (Nino)

 

According to Holy Tradition, St. Nino and Great-martyr George were blood relatives. At the same time as St. George’s martyrdom, a certain nobleman, the servant of God Zabulon, arrived in Rome from Cappadocia. Zabulon began to serve in the emperor’s army, and before long he was widely recognized as a courageous cavalryman and a fine soldier.
During a battle with the Franks the Lord granted victory to Zabulon—he captured the Frankish king and his suite and delivered them to the Roman emperor. The emperor sentenced the captives to death, but before they were executed they confessed their desire to be baptized into the Christian Faith. Zabulon relayed this to the emperor, and Zabulon himself became their godfather. Then he pleaded with the emperor to have mercy on his godchildren, and the emperor set them free.
Nearly all the Franks were converted to Christianity as a result of Zabulon’s struggles on behalf of the Faith. A 9th-century Georgian hymnographer wrote, “Her father Zabulon converted Gaul with his sword, and blessed Nino converted Georgia with the Life-giving Cross.”

Some time later, St. Zabulon journeyed to Jerusalem on a pilgrimage. While he was there he distributed all his possessions to the poor and began to serve Patriarch Juvenal of Jerusalem. There he met Sosana, the sister of the patriarch. Shortly thereafter they were joined in marriage by the patriarch.
The newly wedded couple moved to Cappadocia, where they had a baby girl whom they named Nino. While raising Nino, St. Sosana served God and the needy with great dedication.
When Nino reached the age of twelve, her parents sold all their possessions and moved back to Jerusalem. With the blessing of Patriarch Juvenal, Zabulon departed for the wilderness to begin a life of asceticism. The place where he labored is known only to God. With the patriarch’s blessing, Sosana ministered to the poor and infirm. On December 10, 1996, theGeorgian Orthodox Church declared Zabulon and Sosana, the parents of St. Nino, confessors of the Christian Faith. Living during a time when pagan religions were still widely practiced and Christians were often persecuted, they converted many people and then abandoned worldly things to follow God alone.

 

L'Eglise latine célèbre aujourd'hui 

SAINT BERNARDIN de SIENNE
Franciscain
(1380-1444)

        Le principal caractère de la vie de ce grand Saint, c'est son  amour extraordinaire pour la très Sainte Vierge. Né le 8 septembre  1380, jour de la Nativité de Marie, Bernardin fut privé, tout jeune, de  ses nobles et pieux parents ; mais il trouva dans une de ses tantes une  véritable mère. Voyant un jour cette femme refuser de donner à un  pauvre, il lui dit : " Pour l'amour de Dieu, donnez à ce pauvre ;  autrement je ne prendrai rien aujourd'hui. " 

         Sa pureté  était si grande, que le moindre mot inconvenant l'affligeait  profondément : " Silence, disaient les étudiants quand ils le voyaient  apparaître au milieu de leurs conversations trop libres, silence, voici  Bernardin ! " 

         À dix-sept ans, il entra dans une  confrérie de garde-malades, et soigna pendant quatre ans, dans un  hôpital, avec un dévouement et une douceur rares, toutes les infirmités  humaines. Se traitant lui-même avec la dernière dureté, il ne songeait  qu'aux besoins des autres ; il parut surtout héroïque dans une peste  affreuse, où il s'imposa mille fatigues et brava mille fois la mort. 

         L'inspiration du Ciel le conduisit alors chez les  Franciscains, qui le lancèrent bientôt dans la prédication. Grâce à la  bonté de sa Mère céleste, sa voix, faible et presque éteinte, devint  inopinément claire et sonore ; Bernardin fut un apôtre aussi brillant  par son éloquence que par sa science, et opéra en Italie de merveilleux  fruits de salut.

         Faisant un jour l'éloge de la Sainte  Vierge, il lui appliqua cette parole de l'Apocalypse : " Un grand signe  est apparu au Ciel. " Au même instant, une étoile brillante parut  au-dessus de sa tête. Une autre fois, parlant en italien, il fut  parfaitement compris par des auditeurs grecs qui ne connaissaient que  leur langue maternelle.

         Un jour, un pauvre lépreux lui  demanda l'aumône ; Bernardin, qui ne portait jamais d'argent, lui donna  ses souliers ; mais à peine le malheureux les eut-il chaussés, qu'il se  sentit soulagé et vit disparaître toute trace de lèpre.

          Bernardin, allant prêcher, devait traverser une rivière et ne pouvait  obtenir le passage de la part d'un batelier cupide auquel il n'avait  rien à donner. Confiant en Dieu il étendit son manteau sur les eaux, et,  montant sur ce frêle esquif, passa la rivière.

         C'est à  Bernardin de Sienne que remonte la dévotion au saint Nom de Jésus : il  ne pouvait prononcer ce nom sans éprouver des transports  extraordinaires. Il a été aussi un des apôtres les plus zélés du culte  de saint Joseph.



Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

BONNE FETE AUX BERNARDIN ET BERNARDINE!

 

 

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous !

Ô Dieu qui nous avez guéris en Jésus,

reçevez par les mains de Marie notre mère mon

corps vulnérable et limité.

 

Je Vous confie, tous mes sens ô Marie pour

qu'ils soient purifiés de tous les excès, de toutes

recherches égoïstes, et qu'ils me servent à

reconnaître et accueillir les bienfaits de Dieu,

qu'ils lLui soient entièrement consacrés.

 

Donnez-moi de mesurer la valeur de mon corps,

 

temple de l'Esprit, et d'en prendre soin.

 

Ô Mère de Miséricorde et Consolatrice des

 

affligés, prenez sous votre maternelle protection

 

tous ceux qui, parmi mes frères et soeurs,

souffrent dans leur chair!

 

Que le Christ, Vrai Dieu et Vrai Homme soit leur

Divin Médecin, Qu'Il guérisse leurs esprits, leurs 

âmes et leurs corps !

 

Ô Jesus, Vous qui par Marie et l'Esprit Saint

Vous êtes fait mon Frère,guérissez-moi,

guérissez-nous! Comme à Cana, entendez les

prières de notre Mère ! 

 

Amîn
 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/ 
  maliath taibootho/ full of grace/ 
  moran a'amekh  - the Lord is with thee/ 
  mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ 
  
wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ 
  O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ 
  yoldath aloho/  Mother of God/ 
  saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ 
  nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ 
  Amîn 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 En mai soyez Missionnaire de Marie, Mère de Miséricorde, abonnez vos amis à la "Newsletter", aidez le Monastère Syriaque et ses missions, venez en Pèlerinage !...

Vous pouvez envoyer des intentions de prières pour vos malades  à l'adresse suivante, nous porterons ces intentions lors des Offices Liturgiques:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

(Possibilité de recontrer un prêtre pour accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

'A person who is not detached from worldly cares can neither love God truly nor hate the devil as he should, for such cares are both a burden and a veil. His intellect cannot discern the tribunal which will judge him, neither can it foresee the verdict which will be given at his trial. For all these reasons, then, withdrawal from the world is invaluable.' (St. Diadochos of Photiki)

'A person who is not detached from worldly cares can neither love God truly nor hate the devil as he should, for such cares are both a burden and a veil. His intellect cannot discern the tribunal which will judge him, neither can it foresee the verdict which will be given at his trial. For all these reasons, then, withdrawal from the world is invaluable.' (St. Diadochos of Photiki)

See original image

 

EN VRAC...ELEMENTS EPARS POUR VOTRE

 

REFLEXION PERSONNELLE ET...ALIMENTER

 

VOTRE PRIERE...

 

 

 

 

===

 

Chers amis. Aloho m'barekh

Ce samedi, les chrétiens de toutes les confessions seront dans les rues de Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Montpellier, Nantes, Paris et Strasbourg, simplement pour témoigner de leur foi. 

Cortège joyeux dans la ville, avec des chants et de la musique, où les chrétiens de différentes sensibilités témoigneront ensemble que l’Évangile est, aujourd’hui encore, une bonne nouvelle !

Nous-même, si les nécéssités pastorales de la désserte de notre Sanctuaire de Notre-Dame de la Très Ste Trinité (La Chapelle Faucher-Dordogne) le permet, nous rejoindrons BORDEAUX pour marcher avec nos frères Chrétiens et témoigner du Christ-Vérité, du Divin Roi d'Amour, du Prince de la Paix...

Nous invitons tous les fidèles et amis de notre Eglise Syro-Orthodoxe Francophone de Mar Thoma  de s'unir à leurs frères sur Paris, Nantes, Montpeliers, Strasbourg et Bordeaux.

Votre respectueusement en Notre-Seigneur.

+Métropolite Mor Philipose-Mariam

C’est en 1987, à Londres, qu’a été créée la première « Marche Pour Jésus » rassemblant près de 15 000 personnes. L’année d’après, ils étaient plus de 55 000 ! Les années suivantes ont vu un nombre de pays de plus en plus grand participer à cette manifestation.

Rassemblement de millions de croyants chaque année dans le monde

Le 25 juin 1994, la première Marche mondiale pour Jésus « Un jour pour changer le monde » était organisée et rassemblait le même jour plus de 10 millions de chrétiens dans 150 pays (Allemagne, Australie, Chili, France, Ghana, Islande, Japon, Mongolie, Norvège, Ouganda, Russie, États-Unis…). Depuis, les Marches pour Jésus rassemblent chaque année des millions de croyants dans le monde.

Pour Denys Gerbore, président de la Fédération Marche Pour Jésus France, qui regroupe le même jour toutes les villes qui organisent une marche, »plus que jamais, notre pays a besoin de paix et d’espérance ! C’est ce que nous voulons manifester en marchant dans les rues des villes de notre pays. Nous voulons le dire aussi en bénissant les autorités, tous ceux qui sont en responsabilité, mais également toutes les personnes que nous croiserons, croyants ou non croyants ».

Aux dires des organisateurs, chaque année, dans les différentes villes, des policiers et des employés des services municipaux qui accompagnent les marches confient : « Ah, si toutes les manifestations pouvaient se dérouler comme la vôtre ».

 

Retrouvez ici toutes les marches de ce samedi 21 mai (Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Montpellier, Nantes, Paris et Strasbourg)

(Source:Aleteia)

===

Un Airbus A320 reliant Paris au Caire s'écrase au large de Karpathos avec 15 Français à bord

 

Il s'est abîmé en Méditerranée, près de l'île grecque. 

Le vol MS804 d'EgyptAir transportait 66 personnes. Il avait décollé de Roissy mercredi à 23 h 9.

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Eglise Syro-Orthodoxe Francophone
  • Eglise Syro-Orthodoxe Francophone
  • : Ce blog décrit la vie de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone autour de son Monastère Métropolitain, son Sanctuaire Marial (Pèlerinage tous les 1ers dimanches du mois)et sa paroisse pour toute la région Nord-Ouest, Nord-Est.-Orthodoxe Francophone
  • Contact

Recherche

Temps De L'avent

Liens